Trouhaut

Le site de Trouhaut - Fromenteau
Accueil du site > Photos > Eglise de Trouhaut > Eglise de Trouhaut
  • Article

  Eglise de Trouhaut

mardi 18 avril 2006, par Emilie

L’église est au vocable de Saint Philibert. Elle n’a conservé de l’édifice roman d’origine que l’avant cœur supportant le clocher (12 ième siècle).

Suite à l’incendie de 1350, le cœur fut reconstruit au 15 ième siècle.

La Nef couverte de « lave » date du 19 ième siècle.

Le clocher supporte un campanile unique dans le canton et rare dans la région.

La restauration de l’ensemble de l’édifice (intérieure et extérieure) commença vers 1962 pour se terminer en 2005. Cette réalisation fût possible grâce au bénévolat des conseils municipaux et principalement au volontarisme de l’association culturelle de Trouhaut - Fromenteau.

Il reste la rénovation du chauffage : les devis étant inférieur à 45 000 €, aucune subvention ne peut être accordée par le Conseil Régional ou le Conseil Général. L’association Culturelle et la Mairie de Trouhaut vont aboutir à une solution pour la satisfaction de tous mais basée uniquement sur la solidarité... Merci à tous.


  • Messages publiés : 1 (triés par date)
  •   1 - Eglise de Trouhaut

    22 décembre 2006 23:53, par Jacques DELFERRIERE

    Bonsoir

    Les documents ,des Archives Nationales, consultés à Paris ne parlent que de l’incendie de granges en 1348 par les fils,Pierre et Eudes, d’un certain Lambert dit Chastellenot de Dijon, qui sont dits (Clercs) ;ces odieux personnages avaient incendié les maisons et les granges d’André Lambelin et Hugues Prévost,le 18 Mai 1348,il n’est pas fait mention de l’église ni de l’incendie du village ,c’est une erreur retranscrite d’un autre document par l’abbé Courtépée qui n’est pas la seule.. Un vidimus de confirmation par JeanII dit le Bon, (roi de France 1350/1364)de l’absolution,prononcée par l’official de Langres, en faveur des deux malfaisants, fut pris sur mandement de Guillaume de Recey chevalier bailli de Dijon par le Maire de ladite commune ;il est daté d’Avril 1351 à Paris(cote jj80A83du Trésor des Chartes). Bien amicalement J.DELFERRIERE